Home / Guide Isolation / Isolation d’un mur avec une ossature

Isolation d’un mur avec une ossature

L’optimisation des performances énergétiques des parois grâce à une isolation thermique réussie est une des exigences des Réglementations thermiques instaurées par l’État français. En effet, c’est le premier facteur d’économie d’énergie, profitable pour chaque foyer, mais aussi pour l’environnement et la planète. L’utilisation des techniques ainsi que des matériaux efficaces constitue les meilleurs moyens pour y arriver. Dans cette optique, on peut choisir d’effectuer l’isolation des murs avec une ossature.

Les différentes étapes à respecter

  • Pose des ossatures au sol et au plafond

À cet effet, on marque l’emplacement de la lisse au sol augmenté de 2 cm. On accomplit avec un cordeau à tracer la ligne de pose en alignant le bord sur le tracé, vers l’intérieur de la pièce. Ensuite, on enfonce des chevilles en frappant avec un tournevis et un marteau. On effectue la même opération sur le plafond dont la lisse doit être perpendiculaire à celle du sol. Un niveau à bulle permet de vérifier l’aplomb.

  • Pose des fourrures

En présence d’une fenêtre sur le mur à isoler, on mesure la longueur du mur en plaçant le mètre au-dessus de la fenêtre. On reporte ensuite la mesure sur la fourrure avant de la découper avec une grignoteuse. On positionne horizontalement la fourrure au-dessus de la fenêtre, et on la perce en enfonçant une cheville à frapper à quinconce tous les 60 cm pour une meilleure tenue. On utilise une équerre pour caler la fourrure entre elles pour le bas de la fenêtre. On fixe la fourrure par des vis tous les 60 cm en commençant à 10 cm de bord.

Par la suite, on encadre la fenêtre pour garantir la rigidité et l’esthétique du contour de la fenêtre. On mesure la hauteur entre les deux fourrures horizontales préalablement posées. Puis, on clipse un connecteur à chaque extrémité de la fourrure verticale et on pose le premier connecteur dans la fourrure supérieure. On clipse un second connecteur dans la fourrure inférieure.

  • Pose de la laine de verre

Avant de poser la laine de verre, il est nécessaire de mettre en place des appuis. Après on pose l’isolant entre le sol et le rampant puis 120 cm plus loin. On mesure la hauteur entre le sol et la soupente tous les 1 m 20. On reporte les mesures obtenues sur la laine en ajoutant 3 cm et on trace la ligne de coupe puis on découpe avec une couplène. On la glisse entre la lisse et le mur en l’embrochant sur les appuis. Enfin, on fixe la laine en insérant les cavaliers sur les appuis puis en le verrouillant, et ainsi de suite sur le reste des murs.

  • Pose des fourrures de finitions

Cette dernière étape permet de visser les plaques de plâtre pour bien maintenir la laine de verre.

Scroll To Top