Home / Crédit, Financement & réglementation / François Hollande souhaite un plan national plus important pour l’isolation des logements

François Hollande souhaite un plan national plus important pour l’isolation des logements

Lors d’une visite d’une usine spécialisée dans le placoplâtre dans la région  de Vaujour (93), François Hollande a annoncé son désir de mettre en place un  plan d’isolation pour la prochaine décennie pour les logements. Il a fait cette  déclaration lorsqu’il était en course à la présidentielle. Cela marque déjà son  penchant pour le développement des filières industrielles œuvrant dans  l’économie et la performance énergétique. Bref, il s’intéresse depuis le début à  tout ce qui touche aux énergies alternatives et au développement durable. Si à  ce moment-là, personne n’a rien su de concret sur ce projet, nous savons à  l’heure actuelle tout son contenu. Ce plan est encore sous forme de promesse  actuellement, mais il ne tardera pas à être réalisé. Détails.

Le plan de rénovation thermique

Le plan de rénovation thermique ne s’est pas encore concrétisé jusqu’à cette  date, mais il a été annoncé le 20 février 2013. Selon ce programme, 500  000 rénovations devront être effectuées en 2017. Les critères d’éligibilité au  PTZ+ (prêt à taux zéro +) devront être élargis. Un organisme de « tiers  financement » devrait prendre en charge certaines dépenses sous des conditions  bien définies. (ex: Isolation logement)

Recevez jusqu’à 5 devis gratuits pour une isolation thermique

Le financement et la loi-cadre

Ce plan sera éventuellement subventionné par le relèvement des limites  maximales du livret A. Le nouveau crédit d’impôt développement durable est censé  le financer. Une partie des fonds européens devraient aussi servir à le financer  après l’amélioration de ses répartitions. Quand il sera effectif, les produits  résultants de l’enchérissement des quotas d’émission de CO2. 15 propositions  révélatrices d’une loi-cadre ont déjà été rédigées par le Conseil national du  débat sur la transition énergétique juillet dernier.

Le service public au service de la rénovation énergétique

Le service public de la rénovation énergétique a vu le jour le 19 septembre  2013 après la décision du gouvernement. Son objectif principal est de baisser la  consommation en énergie de 38 % jusqu’en 2020. Il prévoit aussi 180 000  rénovations lourdes pour les maisons individuelles en 2014, avec un  enregistrement de 40 000 des foyers modestes. Ces derniers bénéficient d’une  hausse jusqu’à 3 000 euros de prime, tandis que les ménages moyens jouissent  d’une aide de 1 300 euros. Les subventions de l’Anah ont aussi augmenté de 35 à  50 %.

Nouveau crédit d’impôt

Avant la deuxième conférence environnementale 2013, François Hollande a  annoncé le 15 septembre, l’établissement d’un crédit d’impôt dédié à la  rénovation thermique. Il a modifié l’idée dans son discours lors de cette  conférence le 20 septembre. Ce sera finalement une réduction de l’ordre de 10 à  5 % la TVA liée aux travaux d’isolation. En 2014, on verra la mise en place d’un  fond de garantie national de la rénovation thermique. Il sera effectivement  sous la direction de la Caisse des Dépôts.

Scroll To Top