Home / Crédit, Financement & réglementation / La fiscalité sur les travaux d’isolation

La fiscalité sur les travaux d’isolation

Avec l’esprit écologique tant promu par les politiques étatiques actuelles, les travaux effectués en construction et rénovation profitent d’une taxation différente. Les travaux liés à l’isolation bénéficient, quant à eux, d’une faveur particulière. Encore une raison poussant chaque ménage à entamer les travaux d’isolation !

La TVA sur les travaux d’isolation

La taxe prélevée par l’État sur les travaux d’isolation est fixée à l’heure actuelle à 7 %. Il y a, quand même, des conditions à respecter pour en bénéficier. Les travaux sont obligatoirement effectués par un professionnel répondant aux normes ISO. Les équipements choisis pour l’isolation répondent impérativement aux critères ISO également. Les travaux doivent être réalisés sur une habitation, dont la construction est terminée depuis 2 ans minimum. Cette TVA s’applique à la fois à la résidence secondaire et principale. Si ces conditions ne sont pas réunies, le taux applicable est bien évidemment de l’ordre de 19,6 %.(travaux d’isolation)

Recevez jusqu’à 5 devis gratuits en isolation thermique

Une baisse de la TVA prévue pour 2014

Le 13 septembre 2013 dernier, le président François Hollande a annoncé que cette taxe subira une baisse de l’ordre de 2 % à partir de 2014. Celle-ci passera par conséquent de 7 % à 5 %. En fait, le ministre de l’Écologie et de l’Énergie Philippe Martin nous rassure en annonçant que cette hausse concernera d’autres projets de rénovation énergétique autre que l’isolation thermique. Il s’agit d’une trés bonne nouvelle pour les particuliers, car les prévisions annonçaient une hausse de 3 % de cette TVA. Finalement, beaucoup n’hésiteront plus à se lancer dans la rénovation énergétique avec une taxation si faible. Si vous n’êtes pas encore convaincu, sachez que vous pouvez aussi bénéficier d’aides financières pour les réaliser.

Le crédit d’impôt sur isolation

Effectivement, vous profitez d’un crédit d’impôt jusqu’à 23 % pour les travaux d’isolation. Ce crédit d’impôt concerne en même temps la main-d’oeuvre et les isolants achetés. Pour les parois opaques, vous jouissez de 15 % de crédit d’impôt. Il y a 8 % en sus si vous associez ce chantier à celui de l’amélioration de la performance énergétique de votre habitation. Pour les parois vitrées, il est fixé à 18 %. Afin de réduire considérablement vos factures, déposez une demande de subvention auprès de l’Anah ou Agence nationale de l’habitat et auprès d’autres organismes d’aides.

Le prix des matériaux isolants

Il est beaucoup plus malin de demander ces financements quand votre budget est insuffisant puisque l’isolation représente des milliers d’euros pour un seul logement. Pour les isolants les moins chers, par exemple, vous devez débourser entre 3 et 15 euros le mètre carré. Certains matériaux isolants sont vendus à 45 euros le m² ou le litre. Souvent, la haute performance thermique va avec un coût exagérément élevé avec des produits hors de prix à 1800 euros le kilo. Embaucher un poseur implique de surcroît le paiement de son travail une fois le chantier achevé.

Scroll To Top