Home / Matériaux & isolation / Les panneaux d’isolation sous vide ou PIV

Les panneaux d’isolation sous vide ou PIV

Les panneaux d’isolation sous vide ou PIV sont de nouveaux isolants comportant des qualités thermiques exceptionnelles. Pour une même épaisseur, ils sont beaucoup plus performants (6 fois plus de rendement) que les isolants thermiques traditionnels comme les laines minérales. Autrement dit, bien qu’encore méconnus, ce sont des matériaux d’isolation d’avenir, étant au meilleur niveau technologique dans le domaine.

Qualités des panneaux d’isolation sous vide

À l’intérieur d’un panneau d’isolation sous vide se trouve un noyau poreux à base d’acide silicique combiné avec de l’aérogel, prévu pour ne pas laisser passer l’air ou les vapeurs. Le tout est enveloppé d’un film étanche, le plus souvent en aluminium et qui permet de créer à l’intérieur un vide à peu de pression. Cette conception permet également de contrôler sa conduction thermique.

Avec une conductivité thermique qui se situe entre 0,004 et 0,0050 W/m.K., les PIV offrent des capacités d’isolations thermiques très remarquables. C’est le rendement élevé obtenu avec une faible épaisseur, qui les distingue de tout autre isolant. À ce propos, ils réduisent très peu l’espace intérieur lorsqu’ils sont utilisés en rénovation.

Avec son noyau en aérogel, la réduction de l’impact nocif du bruit est assurée.

Les PIV résistent très bien à la compression et bien que leur durée de vie ne soit pas encore connue avec précision on l’estime à un demi-siècle.

Toutefois, avec un prix élevé, allant de 40 à 60 euros le m², ils sont assez rares sur les marchés et sont encore peu utilisés dans les maisons d’habitation et sur une surface importante.

Faiblesses des panneaux d’isolation sous vide et les solutions pour les corriger

Le PIV, comme tout dispositif nouvellement crée et à haute technologie comporte certaines imperfections surtout pour la pose, mais auxquelles on commence à trouver des solutions pour les corriger.

Avec leur faible épaisseur, on les utilise actuellement pour traiter les ponts thermiques aux endroits difficilement accessibles donc à travailler. Il s’agit des bords d’une fenêtre, de l’endroit se trouvant derrière les tuyaux ou derrière le radiateur.

Ils sont fragiles, un simple percement peut leur faire perdre leurs qualités. Toutefois, on peut pallier cet inconvénient en utilisant de la plaque de plâtre pour les protéger.

Ils ne peuvent pas être coupés, c’est pourquoi prévoir des mesures précises est important, lors de l’achat.

Leur perméabilité à la vapeur d’eau est remédiée actuellement par un pare-vapeur.

Enfin, ils ne s’adaptent qu’à des surfaces planes et l’un de leurs défauts c’est d’être polluant.

Scroll To Top