Home / Guide Isolation / L’isolation de toiture par la méthode de sarking

L’isolation de toiture par la méthode de sarking

Le sarking est une technique d’isolation économique, durable, facile à mettre en œuvre pour un couvreur professionnel et qui contribue à préserver l’environnement. Les résultats sont très performants et il peut être mis en œuvre pour n’importe quelle pente de toiture. Il est essentiellement utilisé pour l’isolation de toiture, dont l’objectif est de stopper les pertes de chaleur sur le toit et de garder un confort thermique à l’intérieur de la maison.

Utilisation de méthode de sarking

Le sarking permet d’isoler un toit en supprimant complètement les ponts thermiques, c’est-à-dire en éliminant les failles qui laissent passer de l’air. L’isolation se fait par l’extérieur et par-dessus les chevrons. On utilise le sarking en fixant directement les matériaux sur les chevrons. De ce fait, le sarking est une méthode qui peut être utilisée avec différents types d’isolant.

Même si la technique du sarking peut paraître simple, il est recommandé de faire appel à un couvreur professionnel pour l’exécuter. Les travaux de toiture exigent de l’expérience et du savoir-faire, car plusieurs étapes de mise en œuvre doivent être réalisées correctement pour que l’isolation soit efficace et durable.

Avantages de la méthode sarking

La méthode de sarking permet de préserver la charpente toute en isolant par l’extérieur, ce qui permet un gain de place important. D’un autre côté, la technique permet de garder la forme architecturale de la toiture. Elle donne au contraire l’occasion d’optimiser l’aspect du toit au cours de la pose des isolants.

Par ailleurs, le système de sarking répond aux exigences de la réglementation thermique actuelle. Il contribue à la réduction des consommations d’énergie, des émissions de gaz à effet de serre, au plan de basse consommation de bâtiment et aux objectifs de l’utilisation d’énergie positive.

Il participe également à supprimer les courants d’air dans la toiture et réduit sensiblement la consommation énergétique due aux pertes par ventilation non contrôlées.

Pose et mise en œuvre du sarking

Il faut commencer par poser un platelage c’est-à-dire des lames de plancher qui vont être clouées sur les chevrons. Après cela, il est possible de poser un frein-vapeur afin d’assurer une étanchéité complète.

Ensuite, on passe par la pose de l’isolant proprement dit en prenant compte de l’épaisseur des matériaux choisis. Pour s’y prendre, avec deux couches, on juxtapose les panneaux avant de poser une plaque rigide. Autrement dit, l’isolant est pris entre les chevrons et les lattes.

Scroll To Top