Home / Guide Isolation / Pose de plaques de polystyrène extrudé pour isoler des murs

Pose de plaques de polystyrène extrudé pour isoler des murs

Afin d’optimiser le confort acoustique et thermique et réaliser des économies d’énergie, il est essentiel de bien isoler les murs. Il y a alors les laines minérales, les familles des isolants naturels, les isolantes « nouvelles générations », les isolants synthétiques dont le polystyrène extrudé. Ce dernier avec une épaisseur de 3 et 6 mm est particulièrement indiqué pour isoler les murs intérieurs. Pour une réussite optimale de la pose, il faut connaître et respecter les étapes à suivre et s’équiper des matériaux et outils adéquats.

Matériaux et outils

Pour isoler un mur avec des plaques de polystyrène, on a besoin de :

  • Sous couche pour fond poreux si le support l’exige.
  • Plaques de polystyrène extrudé.
  • Colle spécifique.
  • Sous couche peinture universelle.
  • Peinture primaire d’accrochage avant-papier peint ou revêtement.
  • Règle de tapissier.
  • Spatule à maroufler.
  • Cutter à lame rétractable.
  • Mètre.
  • Rouleau nid d’abeille.
  • Fil à plomb.
  • Spatule crantée pour l’encollage.

Caractéristiques du polystyrène extrudé

Le polystyrène extrudé est une matière plutôt légère avec une masse volumique variant entre 31 et 41 kg/m3. Comme le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé est fabriqué à partir des billes mélangées et compressées avec un agent gonflant comme le CO2 ou du HFC. De par sa conception, il possède une haute performance isolatrice selon l’agent gonflant utilisé, son coefficient de conductivité est compris entre 0,028 et 0,036 W/m.K. Le polystyrène extrudé offre une grande résistance à la compression dont la valeur peut atteindre jusqu’au 70 tonnes/m². De plus, il résiste bien à l’eau, au froid et à la chaleur. Toutefois, il est fragile face au feu, c’est pourquoi il doit être associé à un matériau incombustible tel que le plâtre.

Préparation de la pose

  • La première chose à faire est d’ôter l’ancien revêtement (du papier peint par exemple).
  • On comble ensuite les trous et les fissures après avoir enlevé toutes les aspérités puis faire en sorte qu’il devienne parfaitement plan. Il faut aussi inspecter les murs à couvrir et traiter les infiltrations, les moisissures ou l’humidité, si elles existent avec du produit fongicide.
  • On ponce, on nettoie et on rince les anciennes peintures brillantes pour maintenir l’accrochage de la colle.
  • On enlève également les plinthes pour parfaire l’isolation.

Pose de l’isolant

Pour poser des plaques de polystyrène extrudé :

  • On mesure la hauteur à couvrir et on vérifie l’aplomb du mur avant de commencer la pose. En cas de faux aplomb, il est nécessaire de tracer une ligne de départ à quelques centimètres de l’angle à 90 °. On commence la pose de l’isolant à partir de cette ligne.
  • On colle ensuite le premier lé sur une largeur de 90 cm environ à l’aide d’un rouleau nid d’abeille.
  • Puis on pose la plaque pliée en haut du mur et on déplie l’autre moitié vers le bas en marouflant afin de chasser les bulles d’air avec une spatule ou un rouleau de caoutchouc dur. On refait la même opération sur les lés suivants en veillant au bon recouvrement entre deux lés consécutifs.
Scroll To Top